enflé d'orgueil

   henchido de orgullo, engreído, enorgullecido

Michel Bénaben. 2014.

Mira otros diccionarios:

  • enflé — enflé, ée (an flé, flée) part. passé. 1°   Qui est devenu plus volumineux qu il n était. Il a le corps tout enflé. Son pied est enflé d une entorse. •   J ai la tête plus grosse que le poing, et si n est elle pas enflée, MOL. Bourg. gent. III, 5 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • enflé — Enflé, [enfl]ée. part. Il a les significations de son verbe. Un balon enflé. la jouë enflée. un homme enflé d orgueil. Il se dit aussi absolument, pour dire, qu Un homme est hydropique. Il est enflé. On dit aussi fig. qu Un homme est enflé d… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • orgueil — ORGUEIL. s. m. Vanité, presomption, opinion trop avantageuse de soy mesme, par laquelle on se prefere aux autres. Estrange orgueil, orgueil insupportable. l orgueil est le premier de tous les pechez. l orgueil a precipité les Anges dans l enfer.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • orgueil — [ ɔrgɶj ] n. m. • orgoill 1080; frq. °urgoli « fierté » 1 ♦ Opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu une personne a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui. Péché d orgueil. Être bouffi, gonflé d orgueil …   Encyclopédie Universelle

  • ORGUEIL — s. m. (La finale se prononce comme celle de Deuil. ) Présomption, opinion trop avantageuse de soi même. Étrange orgueil. Orgueil insupportable. Être enflé, bouffi, plein d orgueil. Je rabaisserai, je rabattrai bien son orgueil. Il crève d orgueil …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ORGUEIL — n. m. Excès d’estime de soi même qui porte à se mettre au dessus des autres. Orgueil insupportable. Orgueil insensé. être plein, enflé, bouffi d’orgueil. être fou d’orgueil. Rabattre l’orgueil de quelqu’un. Avoir des mouvements d’orgueil.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enfler — [ ɑ̃fle ] v. <conjug. : 1> • 980; lat. inflare « souffler dans » I ♦ V. tr. 1 ♦ (1538) Vieilli Gonfler d air. Enfler ses joues. « Comme les voiles d un navire auquel manque le vent qui les enflait » (Marmontel). 2 ♦ Faire augmenter de… …   Encyclopédie Universelle

  • ENFLER — v. a. Remplir de vent ou de quelque autre chose qui fait prendre une plus grande extension, qui fait excéder le volume, la grosseur ordinaire. Enfler un ballon. Enfler une cornemuse. Enfler la joue. Enfler ses joues. L hydropisie enfle le corps.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENFLER — v. tr. Augmenter un corps de volume. Enfler un ballon. Enfler une cornemuse. Enfler ses joues. Les pluies ont enflé la rivière. La rivière s’enfle. Il se dit particulièrement en termes de Médecine. L’hydropisie enfle le corps. Ses jambes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enfler — ENFLER. v. act. Remplir de vent ou d autre chose qui donne une plus grande extension qu à l ordinaire, qui fait excéder la grosseur ou la mesure ordinaire. Enfler un ballon. Enfler une cornemuse. Enfler la joue. Enfler les joues. Enfler les… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enfler — ENFLER. Remplir de vent ou d autre chose qui donne une plus grande extension que l ordinaire, qui fait exceder la grosseur ou la mesure ordinaire. Enfler un balon. enfler une vessie. enfler une cornemuse. enfler la joüe. enfler les joües. enfler… …   Dictionnaire de l'Académie française

Compartir el artículo y extractos

Link directo
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.